Partage par : X Great Danger X Publié le : dimanche 25 octobre 2015



La solution de sécurisation gratuite des connexions aux sites Web vient de franchir un nouveau cap. Ces certificats sont désormais nativement reconnus par la grande majorité des navigateurs modernes. Let’s Encrypt sera lancé en novembre.

Chiffrer l’intégralité du Web. Une nécessité pour garantir la sécurité et la confidentialité des échanges. En novembre 2014, des acteurs du Net (comme Cisco, Akamai, IdenTrust, Mozilla etc.) et des hacktivistes (comme l’Electronic Frontier Foundation) initiaient le projet Let’s Encrypt.

Une initiative open source, confiée à l’Internet Security Research Group (ISRG), qui s’est fixée pour but de fournir gratuitement des certificats de chiffrement aux administrateurs de sites Web. Ces derniers pourront alors proposer une connexion sécurisée HTTPS aux internautes bien plus facilement.


Après avoir émis son premier certificat en septembre dernier, le projet a franchi un nouveau cap en début de semaine. Ces certificats sont désormais contresignés par IdenTrust, un fournisseur de certificats SSL.

L’offre de Let’s Encrypt devrait donc pouvoir monter en puissance désormais, puisque la plupart des navigateurs modernes reconnaissent désormais la validité des certificats du projet. Cela signifie que les utilisateurs de sites Web n’ont plus besoin d’ajouter le certificat root de l’ISRG pour chiffrer leur connexion, comme il fallait le faire pendant la phase de test privé. La solution devrait commencer à émettre ces premiers certificats en novembre prochain au cours d’une bêta publique. La révolution du Web chiffré est à nos portes.

Laisser un Commentaire

S'abonner au flux RSS

Recherche Rapide

Popular Post



|
|

Copyright © SoftMaroc 2016