Partage par : X Great Danger X Publié le : jeudi 12 novembre 2015



Après le navigateur, le réseau anonyme Tor a mis en ligne une version bêta de sa nouvelle messagerie instantanée.

Tor Messenger est basé sur Instantbird, un client de messagerie sous licence libre proposé par la fondation Mozilla. Cette nouvelle messagerie se révèle d'ores et déjà compatible avec de nombreux réseaux parmi lesquels Jabber, IRC, Google Talk, Facebook Chat ou encore Yahoo!. L'idée est de pouvoir continuer à communiquer avec ses contacts sans laisser de trace, en masquant son identité.

Les concepteurs de Tor Messenger souhaitent aller plus loin que des logiciels comme Pidgin ou Adium qui permettent déjà de crypter les messages échangés. Ceux-ci se veulent ici parfaitement intraçables. Le projet d'une messagerie instantanée plus élaborée n'en est qu'à ses débuts et de nombreuses mises à jour sont prévues.

Un réseau pour rester anonyme

Tor est un réseau décentralisé et anonyme, permettant en principe d'être totalement intraçable sur le Web. Il repose sur le principe de réseau mélangé, composé d'une multitude de couches de routeurs, soit autant de "noeuds" par qui transitent les flux d'informations sur le réseau, garantissant ainsi l'anonymat de ses utilisateurs. En passant par le réseau Tor, les données personnelles de l'internaute (adresse IP, pays) ne peuvent en théorie plus être localisées par les sites visités. Son application la plus répandue prend la forme d'un navigateur Web du même nom.

En France, ce réseau a bénéficié d'un regain d'intérêt en 2015 avec le vote sur la loi sur le renseignement qui prévoit notamment d'installer une "boite noire" chez les fournisseurs d'accès afin de contrôler l'ensemble du trafic des données échangées sur internet en France.

Découvrir Tor : torproject.org

Comprendre le principe de Tor en vidéo : youtu.be/Mnrn3y-Qbyk

Télécharger Tor Messenger (bêta) : blog.torproject.org

Laisser un Commentaire

S'abonner au flux RSS

Recherche Rapide

Popular Post



|
|

Copyright © SoftMaroc 2016