Partage par : X Great Danger X Publié le : jeudi 19 novembre 2015



Satya Nadella a pris la parole cette semaine lors du Government Security Forum. Le PDG a abordé la question de la sécurité et des développements de Microsoft dans ce domaine. Lors de sa keynote, le dirigeant a ainsi défendu "une nouvelle approche de la sécurité".

L'occasion, forcément, pour Nadella de présenter les technologies de l'éditeur dans ce secteur, les interactions entre elles, mais aussi avec un écosystème "pour offrir une plate-forme agile de sécurité globale, pour l'entreprise d'aujourd'hui."

Protéger, détecter et réagir

Pourquoi une "nouvelle approche" ? Car l'environnement de l'entreprise change, Microsoft reprenant ici son slogan, à savoir celui d'un monde "mobile-first, cloud-first", soit centré donc sur les usages liés au mobile et au cloud.

Les "salariés travaillent sur des applications d'entreprise et accèdent à des données sensibles depuis des systèmes installés [on-premise] et sur le Cloud en utilisant tous les types de terminaux du PC portable aux appareils BYOD et les capteurs IoT" écrit Microsoft. Et cela s'accompagne, ajoute l'éditeur, de nouvelles menaces.

Pour répondre à ces risques, la firme de Redmond déclare ainsi investir 1 milliard de dollars par an en R&D dans le domaine de la sécurité - soit à peine moins qu'un spécialiste du secteur comme Symantec (1,14 milliard $). Et cet investissement se traduit par l'ajout de nouvelles fonctions et des partenariats pour sécuriser dans et depuis Windows 10, Office 365, Azure et EMS (Enterprise Mobility Suite).

Un "security graph"

"Ces fonctionnalités de sécurité sont conçues pour aider à prévenir les pertes de données accidentelles ou intentionnelles, prévenir les attaques liées aux mots de passe, prévenir et répondre à l'installation de logiciels malveillants sur une machine ou dans votre environnement" écrit le RSSI de Microsoft, Bret Arsenault.

Plus concrètement, du côté de Windows 10 et du volet authentification, l'éditeur cite par exemple les fonctions Microsoft Passport et Windows Hello, ou encore Credential Guard. Pour prévenir les pertes de données, l'éditeur met en avant les fonctions d'administration des terminaux (Windows, iOS et Android) d'EMS.

Sur le fond, rien de réellement neuf n'a été annoncé par Microsoft et Satya Nadella. On retiendra néanmoins la volonté de l'éditeur de créer un [intelligent] "security graph" collectant et traitant des milliards de signaux et destiné à mieux détecter les attaques et accélérer la réaction.

Laisser un Commentaire

S'abonner au flux RSS

Recherche Rapide

Popular Post



|
|

Copyright © SoftMaroc 2016