Partage par : X Great Danger X Publié le : mercredi 10 février 2016



Tous les yeux sont désormais tournés vers Mars, tant et si bien que la Lune a été quelque peu oubliée ces derniers temps. L'Europe et la Chine envisagent pourtant de retourner sur notre satellite, pour y prélever des échantillons et pour débuter la construction d'une base d'ici 2030.
La Lune intéresse à nouveau l'humanité

Après que les Etats-Unis et la Russie se soient affrontés pour la course à Lune, l'intérêt de notre satellite n'a fait que diminuer pour l'humanité, pourtant l'Europe et la Chine ont à nouveau le regard tourné dans cette direction, pendant que les USA songent davantage à la planète Mars.

La Chine s'était posée sur la Lune en 2014 et y avait fait rouler un Rover, en 2018 elle devrait cette fois entreprendre une mission sur la face cachée de la Lune, ce qui serait une première mondiale.

Une mission qui devait normalement se dérouler en 2017, doit permettre à la Chine de ramener deux kilos de roches lunaires. Le pays envisage également de faire marcher un homme sur la Lune en 2025, une prouesse qui n'a plus eu lieu depuis 1972 !

La Chine doit également réaliser une mission robotisée en 2020 en partenariat avec la Russie pour analyser le sol du pôle Nord de la Lune, afin d'y rechercher des traces de glace. D'après de nombreux experts travaillant sur la possibilité d'installer une base lunaire, il semblerait que cela soit le meilleur endroit pour installer des infrastructures. L'Europe est d'ailleurs très investie dans ce domaine et envisage la construction d'un village sur la Lune à l'horizon 2030 !

La Lune retrouve progressivement un intérêt aux yeux de la communauté internationale, sans doute poussée par l'échéance inéluctable de la fin de vie de la station spatiale internationale en 2024.

Laisser un Commentaire

S'abonner au flux RSS

Recherche Rapide

Popular Post



|
|

Copyright © SoftMaroc 2016