Partage par : X Great Danger X Publié le : lundi 8 février 2016



Le projet de système d’exploitation mobile de Mozilla est sur le point de mourir, diront les pessimistes, pour mieux renaître, continueront les optimistes. La fondation entend en effet se lancer dans le monde de l’Internet des objets. Un champ d’action où elle retrouvera les mêmes adversaires.

En décembre dernier, Ari Jaaksi, vice-président senior des Appareils connectés de Mozilla, annonçait deux changements de stratégie qui n’en faisait qu’un. D’une part, l’abandon de Firefox OS pour les smartphones – où le combat était trop dur et le manque d’applications trop difficile à corriger. D’autre part l’ouverture d’un nouveau champ d’exploration, celui de l’Internet des Objets, construit sur les cendres de l’effort mené pour les téléphones intelligents.

Une fin en mai

Dans une longue communication publiée hier, Mozilla vient de faire plusieurs annonces d’importance. La première : Firefox OS pour smartphones ne sera plus supporté et développé après le lancement de la version 2.6. Cela signifie que le projet « Firefox OS pour smartphones ne se verra plus allouer d’effectifs après mai », explique le long post de Mozilla. Suite logique de cette décision, que beaucoup regrettent, le Marketplace va également restreindre son activité et acceptera de nouvelles applications Firefox OS jusqu’en 2017. Une date plus précise devrait être fournie ultérieurement. Après cela, plus rien ?

L’accent sur un nouvel objectif

Par ailleurs, Mozilla annonce que son équipe dédiée aux Objets connectés vient de finaliser la première phase de tests pour trois nouveaux produits sous Firefox OS. Afin d’assurer le développement d’autres produits et d’accumuler le plus de retours d’expérience possible, les équipes d’Ari Jaaksi indiquent que le programme de « foxfooding », qui permet de regrouper les remontées d’expérience, remarques et idées des développeurs et utilisateurs, est maintenu et verra sans doute sa forme légèrement ajustée pour correspondre à ces nouveaux produits et cette nouvelle orientation.

Si les smartphones sont donc abandonnés, les téléviseurs connectés, eux, ne le sont pas. Une bonne nouvelle pour des constructeurs comme Panasonic, qui ont misé sur cette technologie. Ils font même partie de ces trois nouveaux appareils en test au cœur de la stratégie de Mozilla.

La fondation annonce également la mise en place d’un nouveau système de fonds qui devrait permettre d’expérimenter et d'initier de nouveaux développements sur des rythmes rapides.

De nombreuses questions se posent évidemment. Celle du devenir de la communauté qui s’était créée autour de Firefox OS pour smartphones. Celle, plus technique et stratégique, des projets qui sont en cours de validation.

Mais derrière toutes ces interrogations se pose une question essentielle : Mozilla aura-t-elle la puissance de frappe nécessaire pour se tailler une part suffisante du marché des objets connectés ? Celui-ci est bien moins mûr que celui des smartphones, mais la Fondation y retrouvera les mêmes adversaires : Apple, Google et Samsung, pour ne citer qu’eux.

Comme lors de l’arrivée de Firefox OS sur le marché des smartphones, l’enjeu est de taille : fournir une plate-forme ouverte et standard pour ce domaine qui ressemble pour l’instant beaucoup au Far West…

Laisser un Commentaire

S'abonner au flux RSS

Recherche Rapide

Popular Post



|
|

Copyright © SoftMaroc 2016