Partage par : X Great Danger X Publié le : lundi 15 février 2016



Un hackeur dit avoir frappé dimanche 07 février et fait déjà parler de lui en très hauts lieux aux Etats-Unis, car ce dernier serait parvenu à voler un très grand nombre de coordonnées d'employés de la sécurité intérieure et du FBI. Il aurait aussi volé pour l'équivalent de 200 gigabits d'informations.

Un piratage qui inquiète les autorités américaines

L'information a été dévoilée par le site Motherboard qui a expliqué qu'un hackeur s'était vanté d'être le responsable d'un importants vol de données et que les fichiers étaient déjà disponibles sur internet a qui voulait les consulter. Ce vol de données inquiète les autorités américaines, car parmi les informations en ligne se trouvent les identités complètes de 20.000 employés du FBI et de 9.000 employés de la DHS (Département de la sécurité intérieure).

On retrouve notamment les noms, prénoms, adresses, numéros de téléphone, numéros de poste, fonctions et adresses mail. Plus de 200 gigabytes de données issues des serveurs du ministère de la justice (DOJ) ont également été aspirés sans que l'on sache ce qu'ils contiennent.

Le Département de la sécurité intérieure américain a affirmé qu'il « prenait ces informations très au sérieux » et qu'il allait mener des investigations sur « la publication supposée d'informations de contact d'employés du DHS ».

Le hackeur a expliqué qu'il avait pénétré dans la boîte mail d'un employé du département de la justice, depuis laquelle il a réussi à se connecter au portail en ligne du département. Il a ensuite réussi à s'introduire dans l'ordinateur d'un employé et c'est depuis ce poste qu'il a pu voler les données stockées. Plutôt gênant. Les revendications de cet acte sont encore assez floues, mais il semble que cette attaque soit pour une cause pro palestinienne.

Laisser un Commentaire

S'abonner au flux RSS

Recherche Rapide

Popular Post



|
|

Copyright © SoftMaroc 2016