Partage par : X Great Danger X Publié le : samedi 19 mars 2016


Le combat entre le FBI et Apple est très loin d'être terminé car même si la justice américaine s'est immiscée dans ce conflit concernant le refus de la firme à la pomme de livrer ses clés de chiffrement ou de créer un backdoor, c'est désormais les salariés de l'entreprise qui vont prendre part à cette crise.

La guerre entre le FBI et Apple est loin d'être terminée

D'après Apple, les ingénieurs ayant mis au point le système de chiffrement, sont une poignée à le comprendre et ces derniers seraient prêts à démissionner pour que leur création reste intacte. De cette façon, même si la justice ordonne à Apple de répondre favorablement au FBI, l'entreprise n'en aura plus les moyens techniques.

Pour les ingénieurs en question, il ne s'agirait pas d'un grand risque car leur profil est très recherché dans la Silicon Valley et tous les géants du high-tech se les arracheraient dès leur départ. Très peu d'ingénieurs seraient également capables de créer une version modifiée d'iOS, si les employés eux-mêmes y mettent de la mauvaise foi, ni la justice, ni le FBI ne pourra les contraindre aux travaux forcés !

L'expert en sécurité et ancien employé d'Apple, Window Snyder, a affirmé que si la justice tentait de les « forcer à travailler sur quelque chose qui s'écarte de leurs valeurs personnelles, ils peuvent espérer trouver une meilleure position ailleurs ».

Pour aller encore plus loin, Apple a d'ailleurs fait savoir qu'il prendrait même le chemin inverse et qu'il allait renforcer son chiffrement et les protections encore plus fort, afin que les terminaux soient définitivement inviolables, en annonçant qu'il est désormais de son devoir de protéger les citoyens américains des abus, afin de préserver la vie privée de chaque individu. On est loin d'en avoir terminé dans le conflit entre Apple et le FBI !

Laisser un Commentaire

S'abonner au flux RSS

Recherche Rapide

Popular Post



|
|

Copyright © SoftMaroc 2016