Partage par : X Great Danger X Publié le : lundi 20 juin 2016



Avec le rachat de LinkedIn en début de semaine par Microsoft pour 26 milliards de dollars, l'une des premières questions qui vient naturellement à l'esprit, c'est pourquoi la firme de Redmond a-t-elle investi autant de son trésor de guerre dans cette acquisition ?

Deux raisons viennent immédiatement à l'esprit. La première, le réseau social LinkedIn propose de nombreux services aux entreprises et dans de nombreux cas, ils pourraient être complémentaires et s'apporter une plus-value mutuellement. La seconde, il s'agit bien évidemment d'une énorme masse d'informations professionnelles dont la valeur est inestimable lorsque l'on a fait du cœur de son métier, le service aux entreprises.

Après le rachat de LinkedIn, qu'est ce qui intéresse vraiment Microsoft ?

Même si pour Microsoft, il s'agit de la plus grande transaction de son histoire, cette dernière est parfaitement inscrite dans la stratégie du groupe. Le site ZDnet cite d'ailleurs Satya Nadella en 2014 : « La productivité pour nous va bien au-delà des documents, feuilles de calcul et slides. Nous allons réinventer la productivité pour les individus évoluant dans un océan croissant de terminaux, d'applications, de données et de réseaux sociaux ».

En effet, ce rachat sera le meilleur moyen pour le géant de l'informatique de pouvoir enfin proposer une plateforme de travail « sociale collaborative ». De plus, avec LinkedIn dans son arsenal de services, la firme de Redmond va pouvoir adapter ses services à chacun et intégrer ce dernier à son assistant personnel virtuel Cortana.

Mais ce qui intéresse évidemment Microsoft se sont toutes les données collectées en permanence sur le réseau social, car il sera possible de connaître les réseaux de chaque individu et de toutes les interactions entre eux. On peut tout imaginer avec ce genre d'interactions de services, comme la qualification de prospects, la détermination de meilleures opportunités, des outils de formations professionnelles, des applications pour les ressources humaines, l'identification des meilleurs contacts dans une entreprise pour diffuser une information rapidement ou vendre un produit, améliorer les bases de données des CRM, proposer des actualités professionnelles ciblées, etc.

Espérons que ce rachat soit tout aussi bénéfique à LinkedIn et que le réseau social ne pâtisse pas de ce rachat, par une perte de popularité ou une intégration trop exclusive aux clients grands comptes d'Office. Il semble que des utilisateurs quittent déjà le service, en colère, depuis le début de la semaine. Toutes les cartes sont désormais entre les mains des deux géants pour mettre au point une vraie synergie et imaginer les services de demain.

Laisser un Commentaire

S'abonner au flux RSS

Recherche Rapide

Popular Post



|
|

Copyright © SoftMaroc 2018