Partage par : X Great Danger X Publié le : samedi 11 juin 2016



Connaissez-vous le navigateur UR Browser? Non ! C'est parfaitement normal puisqu'il vient tout juste de voir le jour. Ce navigateur français souhaite s'attaquer au leader du moment, Google Chrome, rien que cela !

UR Browser : le navigateur qui veut prendre la place de Chrome

Firefox est en baisse, Internet Explorer également, seul Chrome connait une ascension ces derniers mois, un navigateur français souhaite profiter de ce désengagement de clients chez certains concurrents pour aller rogner les platebandes de Chrome. Son nom, c'est UR Browser, édité par AdaptiveBee, qui malgré son nom est une société française.

Selon le porte-parole de l'entreprise, UR Browser est «100% français, rapide, sécurisé et personnalisable». Pour l'instant, il s'agit encore d'une version bêta et elle se base sur le code open source de Chromium, un choix guidé par le fait que cela permet ainsi à ce dernier de bénéficier de la compatibilité des add-on de Chrome. D'après l'entreprise, nous devrions pouvoir profiter d'une version stable et officielle dans le courant du mois de septembre.

Marc Moulin-Roussel, le PDG d'AdaptiveBee affiche une réelle confiance et a affirmé : . «D'ici un an, nous espérons cumuler entre 5 et 10 millions d'utilisateurs. Surtout, nous visons le top 5 des navigateurs d'ici 5 ans». Si ce navigateur vous intéresse voici la page du site UR Browser.

Parmi les originalités de ce navigateur, on notera par exemple la possibilité pour l'utilisateur d'avoir accès à ses notifications mobiles directement depuis la page d'accueil, ce qui est assez pratique on doit le dire. De plus, il sera aussi possible de disposer de ses conversations Messenger ou WhatsApp à tout moment. Le navigateur pourra s'adapter dans plusieurs configurations différentes, selon que vous soyez au bureau ou a domicile. Une idée plutôt astucieuse pour offrir la meilleure expérience à l'utilisateur, en fonction de sa localisation.

Les concepteurs de UR Browser ont voulu marquer la différence pour s'attaquer à Google de front, en installant comme moteur par défaut Bing et en empêchant toutes transmissions d'informations personnelles vers les serveurs de Google. Il va falloir désormais attendre, pour voir si les internautes seront réceptifs à l'arrivée de ce nouveau navigateur, plutôt offensif !

Laisser un Commentaire

S'abonner au flux RSS

Recherche Rapide

Popular Post



|
|

Copyright © SoftMaroc 2018