YouTube s'arme pour mieux sanctionner les youtubeurs - SoftMaroc - Toutes les actualités informatique et Hi-Tech
Tendance
12 février 2018

YouTube s'arme pour mieux sanctionner les youtubeurs



La gestion par YouTube des affaires Logan Paul à répétition a été décriée, et il était temps que la plateforme vidéo de Google clarifie sa position vis-à-vis des contenus offensants émanant de youtubeurs, stars ou non. De nouvelles sanctions peuvent dorénavant être prises, et YouTube espère ne plus paraître aussi laxiste grâce à elles.

YouTube a détaillé les modifications apportées à ses conditions générales d'utilisation au niveau des sanctions prévues à l'encontre des youtubeurs dont les contenus sont jugés offensants pour la communauté. Des changements promis en début d'année par la patronne de YouTube Susan Wojcicki et qui interviennent en pleine nouvelle affaire Logan Paul (le youtubeur star a récidivé en utilisant un taser sur un rat mort).

Dans les faits, YouTube se dote désormais des moyens simples permettant de bloquer la monétisation d'une chaîne et de stopper toute recommandation y faisant référence, s'il s'avère qu'elle cause du mal à la communauté. Et par communauté, YouTube définit aussi bien les utilisateurs que les annonceurs ou les médias.

En réalité, Google disposait bien entendu déjà des pouvoirs lui permettant de modérer de la sorte une chaîne YouTube problématique. La firme y a d'ailleurs déjà eu recours à de nombreuses reprises. Mais selon Susan Wojcicki, il manquait à YouTube une ligne directrice claire à ce sujet, alors que la pression n'a jamais été aussi forte sur les épaules des principaux services en ligne qui sont appelés de toutes parts à responsabiliser leurs pratiques et à modérer davantage les contenus considérés comme potentiellement offensants et dérangeants (et plus seulement ceux relevant de la violence pure, de la haine ou de la pornographie).

D'autant plus que YouTube a souvent été accusé de complaisance avec les youtubeurs les plus populaires (Logan Paul par exemple, mais aussi PewDiePie), qui sont de fait ceux qui attirent l'argent d'un maximum d'annonceurs sur lequel Google prend une commission au passage.

​Un arsenal de sanctions enrichi

Avec ses nouvelles règles, YouTube adopte donc une approche plus transparente et codifiée, et entend arrêter de véhiculer l'image d'une plateforme pas assez régulée ou modérée, voire carrément laxiste. "Nous avons une longue liste de règles tacites qui sont communément acceptées comme un règlement officieux par les créateurs, définissant notamment quel genre de contenus peuvent être monétisés.

Nous avons aussi un système de sanctions graduelles qui peut aller jusqu'à la suppression d'une chaîne", explique Ariel Bardin, responsable produit, avant d'ajouter : "Mais pour faire face à de rares cas, nous devions nous doter d'un nouveau panel d'outils qui peuvent être utilisés plus rapidement que notre système actuel, pour éviter que des contenus problématiques ne fassent trop de dégâts".

Elle ajoute que lorsqu'un youtubeur propose des contenus qui peuvent traumatiser les gens, faisant l'apologie de la violence ou de la haine, ou transformant la cruauté en un aimant à vues et abonnés, cela peut avoir des répercussions sur YouTube et ses utilisateurs qui vont au-delà du créateur en question ou de sa chaîne, sachant que la plupart des youtubeurs stars comptent parmi leurs fans des enfants.

Le problème Logan Paul

Autant de cas et exemples qui rappellent les contenus problématiques de Logan Paul, ce dernier n'ayant visiblement pas retenu les leçons des véritables affaires entraînées par ses vidéos postées en direct du Japon (qu'il s'agisse de celles dans lesquelles le youtubeur manque clairement de respect aux gens croisés sur place, ou de celle dans laquelle il filme un cadavre dans la forêt des suicides d'Aokigahara).

Il avait pourtant été contraint de faire une pause et ne s'est remis à publier des vidéos que fin janvier. Il n'a pas fallu attendre longtemps avant de voir de nouveau déraper le youtubeur aux près de 17 millions d'abonnés.

"Nous croyons fortement à la liberté d'expression et nous savons que ce genre de mesures n'est pas toujours populaire (...) Mais nous savons aussi que nous avons une responsabilité et devons protéger notre communauté de créateurs, spectateurs et annonceurs dans certains cas. Nous espérons n'avoir recours à ces nouvelles dispositions que dans de rares cas et qu'elles nous permettront de limiter le mal que peuvent causer les contenus problématiques", termine Ariel Bardin.

Source : Cette information et actualité qui a suscité notre intérêt, a été publiée sur le site lesnumeriques.com que nous remercions. il nous a semblé pertinent de vous en faire profiter.
YouTube s'arme pour mieux sanctionner les youtubeurs Reviewed by X Great Danger X on 16:53 Rating: 5 La gestion par YouTube des affaires Logan Paul à répétition a été décriée, et il était temps que la plateforme vidéo de Google clarifie...



Aucun commentaire: