Générez un Revenu avec Recyclix

vendredi 19 août 2016
Publié par X Great Danger X

PARTICIPEZ AU RECYCLAGE DES DECHETS ET FAITES DES BENEFICES.

 

C’est aujourd’hui possible grâce à RECYCLIX 

Video ReCyclix Présentation et Avis



FAITES DE L’ECO BENEFICE.

fonctionnement recyclix
COMMENT MARCHE RECYCLIX ?
Recyclix génère un revenu grâce à l'achat, au traitement et à la revente des déchets. Recyclix un «ecological crowdfunding », un financement participatif écologique, c'est-à-dire que la société est à la recherche d’acteur pour investir, réinvestir, ou se faire connaître.

Recyclix veut rendre le modèle de recyclage plus rentable et techniquement impeccable en utilisant  le financement participatif qui permet de «lever des fonds de façon importants» et de développer une technologie de recyclage de pointe.

L’autre objectif, qui est loin d’être sans importance, est de fournir à long terme, un revenu constant à chaque participant du projet.

COMMENT INVESTIR DANS RECYCLIX ?

Pour investir, c’est gratuit, vous avez seulement besoin d’une adresse e-mail et d’un mot de passe.
Recyclix vous met à disposition 20€ pour investir dans l’achat de déchet. Ensuite vous pourrez retirer vos gains par Paypal ou réinvestir les sommes gagnées.

COMMENT DEVENIR PARTENAIRE DE RECYFLIX ?

Pour investir, Recyclix vous offre 20€ gratuitement sans aucun dépôt.
Pour s’inscrire, il suffit d’une adresse mail et d’un mot de passe, et vous devenez partenaire de Recyclix.
Après l’inscription, vous devez allez  sur votre Bureau pour activer les 20€ offerts par la société dans l’achat de déchet et commencer à gagner de l’argent.

DEVENIR CHEF D’ENTREPRISE D’UNE SOCIETE DE RECYCLAGE VIRTUELLE AVEC RECYCLIX ?

Mais avec Recyclix, vous pouvez aussi, mais ce n’est pas obligatoire, devenir chef d’entreprise d’une société de recyclage en parrainant (ce n’est pas une obligation vous gagnez de l'argent même sans jamais parrainer), et ainsi constituer une équipe.

Chaque membre enregistré devient à la fois une filiale de l’entreprise et un véritable écologiste.
Recyclix utilise uniquement des technologies respectueuses de l’environnement qui ne nuisent pas à l’écosystème et aident à le restaurer.

Ils ont combiné l’écologie et les affaires pour réussir :

- sans écologie pas d’avenir pour l’humanité

- sans argent pas de motivation pour gagner le pari écologique !

Reyclix gagnent de l’argent en recyclant les déchets et nous invitent à gagner avec eux en utilisant le crowdfunding.

La collaboration mutuelle est enrichissante et un gage de réussite.

Recyclix nous permet de gagner de l’argent en nous fournissant un accès ouvert à la vente et à l’achat de matières recyclables sur le marché international en utilisant internet.

LE RENDEMENT MOYEN VARIABLE SELON LA GESTION DU CHEF D’ENTREPRISE ?

- (+14%) au bout de 5 semaines,

- (+42%) au bout de 15 semaines,

- (+70%) au bout de 25 semaines.

L’ENTREPRISE RECYCLIX ?

Cette entreprise est spécialisée dans la valorisation des produits recyclables.

Recyclix est une société transparente et qui ne se considère pas comme un MLM mais comme un «crowdfunding».

Recyclix un «ecological crowdfunding », un financement participatif écologique.

Système financier légal en France :

L'ordonnance 2014 559 du 30 mai 201433, relative au financement participatif a été publiée au journal officiel du 31 mai 201434.

CONTACTEZ LE SIEGE DE RECYCLIX ?

Al. Solidarnosci 115, office 2
00 140, Warszawa, Polska
Téléphone: +48 662-862-010
E-mail: info@recyclix.com
KRS: 0000533282 REGON: 360290387 NIP: 5272725464

QUELS SONT LES OBJECTIFS DE RECYCLIX ?

Recyclix grâce à cette démarche espère attirer des investisseurs pour à la fois acheter du matériel de traitement ou la matière première que sont les déchets et faire connaître l’entreprise grâce à l'achat, au traitement et à la revente des déchets.

Nous nous chargeons du processus de raffinage, et vous gagnez de l'argent.

En vous associant avec nous, vous ne serez pas directement impliqué dans le processus de recyclage. Notre personnel spécialisé se chargera des processus technologiques qui permettent de transformer les déchets en argent.

Nous avons combiné deux des éléments les plus courants, Internet et les déchets, pour en faire un produit innovant qui fonctionne. Devenez un écologiste aujourd'hui et commencez à gagnez de l'argent.

L'objectif de Recyclix est de faire appel à l'investissement du grand public (principe du crowd funding) pour acheter des déchets en grande quantité afin de faire baisser les coûts de recyclage.

QUELQUES CHIFFRES ?

20% SEULEMENT DES PLASTIQUES SONT RECYCLES

68% DU PLASTIQUE DE L'UNION EUROPEENNE

EST EXPORTE VERS LA CHINE.

CROISSANCE MULTIPLIEE PAR 20 DANS LES 50 PROCHAINES ANNEES.

QUELS SONT LES AVANTAGES DE RECYCLIX ?

Le plan de compensation proposé aux investisseurs est le suivant:

+14% sur votre investissement au bout de 1 cycle.
+42% sur votre investissement au bout de 3 cycles.
+70% sur votre investissement au bout de 5 cycles.
- Rendement hebdomadaire moyen de 2%.
- 20 euros offerts à l'inscription, à investir dans la compagnie au moment de l’inscription.
- Plus des Commissions de parrainage sur 4 niveaux : 10%, 3%, 2%, 1%.
- Retrait de votre argent par Paypal : Simple, sérieux, efficace.

LE FONCTIONNEMENT EN DETAILS DE RECYCLIX ?

Fonctionnement de Recyclix

Etape 1 : Inscription GRATUITE.
Etape 2 : Recyclix vous offre 20€.
Etape 3 : Vous pouvez alors acheter vos premiers matériaux avec ce cadeau :
- Déchets plastiques à recycler : 0,20€ le kilo.
- Achat de 100 kg avec les 20€ offerts.
- Broyat (matière intermédiaire) : 0,45€ du kilo à l’achat,  0,40€ à la vente.
- Le produit fini est du granulé de plastique que vous revendez à 0,60€ le kilo.
à D’où l’intérêt de finir le cycle de 5 semaines.
Le produit fini se revend 0.60€, vous avez acheté à 0,20€, vous gagnez donc par kilo 0,40€.
Avec votre plus-value vous pouvez réinvestir à nouveau dans l’un des deux matériaux et refaire une boucle.

QUELLES SONT LES MODES DE RETRAITS DE RECYCLIX ?

Pour déposer de l’argent, vous pouvez utiliser 3 modes de paiement :

- Virement bancaire

- Carte de crédit

- Bitcoin

A QUI EST VENDU LE PRODUIT FINAL ?

La majeure partie de nos marchandises est vendues à différents fabricants de sacs en plastiques et films alimentaires, ainsi qu'à des fabricants de tuyaux et tubes et à des revendeurs. Puisque le domaine d'application du matériau recyclé est vraiment très ample, la demande dépasse notre capacité de production actuelle.



60 TB, le chiffre parait astronomique, c'est pourtant le volume de stockage que s'apprête à lancer le constructeur Seagate sur son futur SSD. Quand on sait que juste derrière se trouve Samsung, pourtant très fier de présenter son PM1633a de 15,36 TB il y a quelques mois... On s'aperçoit que le record du monde vient de faire un très gros bond !

Seagate repousse les limites des SDD

Pour le moment, le SAS SSD de 60 TB de Seagate n'est qu'en phase de démonstration, il n'est pas encore possible de l'acheter, mais quoi qu'il en soit il a le mérite d'exister et il va forcément ravir de nombreuses entreprises dans le domaine du stockage de données. On parle d'entreprises, car il est peu probable qu'un particulier casse sa tirelire pour faire son acquisition.

En effet, lorsque l'on sait que le PM1633a de 15,36 TB de Samsung est commercialisé autour de 10.000 dollars, on imagine assez bien le tarif probable d'un SSD de 60 TB... Seagate n'a pas dévoilé de prix mais a indiqué que la commercialisation de ce SSD débuterait aux Etats-Unis début 2017. Seagate a uniquement évoqué que ce SSD offrirait « le plus bas coût par gigabyte en flash à ce jour ».

Côté potentiel de stockage, le constructeur a souligné que le SAS SSD de 60 TB permettrait de stocker 400 millions de photos ou 12.000 films. Cela fait rêver, non ? Côté performances, le futur disque dur de Seagate propose 10 Go/s en lecture, 3.6 Go/s en écriture séquentielle, ainsi que 940k et 160k IOPS en lecture/écriture aléatoires; Le tout, pour une consommation de 26 watts en charge !

En attendant si vous ne pouvez pas attendre et que vous souhaitez un produit Seagate de qualité, vous pouvez vous rabattre sur le dernier SSD de 8 TB (Nytro XP7200 NVMe).


L'Afrique est probablement le continent le moins connecté du monde, les 10 pays ayant le moins accès à internet sont par exemple africains. Conscient de cette impressionnante fracture numérique Facebook a lancé en 2013 l'initiative « Internet.org » pour offrir une parcelle du web gratuitement, pourtant l'initiative n'a pas que des fans et certains sont même très critiques envers la démarche du géant américain.

Facebook connecte toujours plus de monde depuis son initiative Internet.org

Depuis 2013, le projet Internet.org et l'initiative Free Basics se sont développés dans 42 pays dans le monde, dont la moitié se situent en Afrique. Comme l'explique le projet Internet.org sur son site : « Internet.org est une initiative dirigée par Facebook qui a pour objectif d'offrir les avantages de la connectivité aux deux tiers des habitants qui ne disposent pas de ces ressources », ajoutant qu'il offre un accès gratuit à internet « à des services utiles depuis les téléphones portables, sans frais de données, sur des marchés où l'accès à Internet peut s'avérer onéreux ». En l'occurrence un accès à Facebook et de nombreux sites dans les domaines de la santé, de l'information, la finance, l'éducation, etc.

Une initiative plutôt intéressante pour réduire la fracture numérique et offrir un accès à l'information à de nombreux pays africains, qui n'est pourtant pas bien perçue par de nombreuses ONG, avec « Save the Internet » en tête. Ces dernières accusent Facebook de chercher à « dominer le marché de l'Internet », soulignant : « Facebook n'est pas Internet et limiter Internet [à Facebook] ne donne pas aux gens un pouvoir politique, un pouvoir de contrôle ».

Des accusations sans doute un peu faciles, puisque jusqu'à présent peu de grandes entreprises s'étaient intéressées à l'accès à l'information des africains. A titre d'exemple, d'après l'Union internationale des télécommunications en 2016, 74,9 % de l'Afrique n'avait pas accès à Internet, contre à peine 20% en Europe. Certains pays comme le Niger ou la Somalie n'atteignent que 2,5 % de personnes connectées. Alors certes, Free Basics n'est pas la meilleure solution pour offrir un accès gratuit à tous à une parcelle du web, mais jusqu'à présent c'est la seule à vraiment s'intéresser aux 2/3 des humains ne bénéficiant pas d'une connexion...

De nos jours, tous les grands médias disposent d'une page Facebook, en accédant gratuitement au réseau social, on peut au moins connaître les titres d'informations, les tendances, les nouveautés, sans avoir à payer de factures. Il s'agit d'une façon de s'informer, dans des endroits du monde où cela n'était tout simplement pas possible autrement.

Marc Zuckerberg qui décrit l'accès à Internet comme un « droit de l'homme fondamental », ne s'arrêtera pas devant ces critiques et persévérera jusqu'à ce que tous les humains puissent disposer d'une connexion minimum à internet.


Si vous êtes un fan inconditionnel de Twitter et que c'est plus fort que vous, vous tweetez de jour comme de nuit, ces quelques lignes devraient épargner vos yeux et votre sommeil. En effet, une version Bêta de l'application iOS s'enrichit d'une nouvelle fonctionnalité, à savoir un mode nuit.

Twitter intègre un mode nuit sur son application iOS

Pour le moment, seules les personnes intégrant le programme de testeurs « Twitter Expermients Program » peuvent bénéficier de cette fonction. Pour le reste, il faudra patienter encore un peu, mais promis cela ne devrait plus être très long.

La question est : en quoi consiste ce mode nuit ? En réalité, ce n'est pas bien méchant, il s'agit d'une petite case à cocher dans les paramétrages de l'application Twitter pour en profiter, à savoir "Night Mode". Une fois cela effectué, tous les jours à partir d'une certaine heure, l'application passera automatiquement en mode nuit, de façon à épargner vos yeux.

Il est vrai que de plus en plus de mobinautes ont pris le mauvais réflexe de rester scotchés à leur smartphone dans le noir, avant de dormir. Cette mauvaise habitude a des conséquences sur la vue à long terme, mais a aussi une influence assez néfaste sur le sommeil. Il a été prouvé que la lumière bleue pouvait faire perdre une heure de sommeil par nuit, après une utilisation prolongée d'un téléphone dans le noir.

L'application Twitter sous iOS va donc, réduire considérablement l'intensité lumineuse de l'écran, la lumière bleue et les couleurs de son interface, de façon à être moins agressive pour les utilisations de nuit. La version Android dispose déjà de ce mode depuis quelques jours.

Le chercheur Jonathan Zdziarski, spécialisé en sécurité informatique, a mis à jour un problème de taille au sein de l'application Whatsapp, bien qu'une grande partie des applications fonctionnent de la même manière, concernant la confidentialité des données. Beaucoup de personnes pensent que pour supprimer une information, elles n'ont qu'à cliquer sur un simple bouton « effacer » ou « supprimer », elles se trompent !

Sur Whatsapp, un message supprimé ne l'est pas toujours...

En réalité, cette action n'entraine pas toujours l'effacement des données, comme c'est par exemple le cas avec Whatsapp. Les données effacées changent simplement de base de données, elles ne sont donc plus visibles par l'utilisateur mais sont toujours existantes dans un fichier « libre » en écriture. Il faudra donc attendre que l'utilisateur reçoive de nouvelles archives par-dessus pour les écraser, mais temps que cela ne sera pas le cas, les données resteront potentiellement visibles et à la portée d'un hacker.

Dans le cas de Whatsapp, le chercheur Jonathan Zdziarski recommande donc de supprimer les données, puis de supprimer l'application avant de la réinstaller. Une technique que peu d'entre nous utiliseront, car il faut avouer que cela n'est absolument pas pratique. Il précise également : « Le simple fait de préserver les données sur le disque n'est généralement pas perçu comme un problème, mais quand les données sont aussi facilement accessibles que celles stockées dans la base de données de Whatsapp, cela pose un vrai problème de vie privée ».

Zdziarski recommande la même méfiance, concernant les copies de backup conservées sur des outils dans le Cloud. Vous êtes donc prévenu, des archives « supprimées » par vos soins, ne le sont pas forcément...

Enfin un jailbreak pour les dernières versions d'iOS

mardi 26 juillet 2016
Publié par X Great Danger X
On ne l'attendait plus, mais PanGu a encore frappé. Plus de six mois après la sortie d'iOS 9.2 et aux lendemains de celle d'iOS 9.3.3, les chercheurs chinois en sécurité ont finalement publié dimanche un jailbreak pour ces versions.

Jusqu'à présent, ceux qui tenaient à disposer d'un appareil débridé devaient s'en tenir à iOS 9.0, sorti il y a dix mois, en septembre 2015 !

Visiblement, les dernières versions d'iOS ont mis en difficulté l'équipe. Il ne s'agit d'ailleurs que d'une méthode semi définitive. PanGu parle de « jailbreak on demand ». C'est-à-dire qu'après l'installation initiale depuis un ordinateur, un redémarrage de l'appareil annule en partie l'opération.

Mais il suffit alors de lancer l'application PP fournie pour rétablir le jailbreak, ses tweaks et ses applications non approuvées par Apple. « Débrider ou ne pas débrider, ce n'est plus une question, » fanfaronne ainsi PanGu.

Ce nouveau jailbreak n'est compatible qu'avec les appareils 64 bits :

iPhone 5s, iPhone 6, iPhone 6 Plus, iPhone 6s, iPhone 6s Plus, iPhone SE

iPod touch de 6e génération

iPad mini 2, iPad mini 3, iPad mini 4, iPad Air, iPad Air 2, iPad Pro

À ce stade l'utilitaire d'installation n'est disponible qu'en chinois et que sur Windows. Mais il sera prochainement proposé en anglais et sur OS X. Cydia et certains tweaks auront besoin de mises à jour pour être entièrement opérationnels, comme à chaque nouvelle version d'iOS.

Cette aile géante a volé de façon autonome durant 96 minutes uniquement grâce à l'énergie solaire. Une fois qu'il aura fait ses preuves, il devra apporter le haut débit mobile aux populations exclues d'Internet.

C'est une première aéronautique que vient de réaliser Facebook. Faire voler Aquila, un immense drone solaire au design novateur, durant 96 minutes et uniquement à l'énergie solaire. A terme, l'ambition du géant américain est de constituer plusieurs flottes de ce type d'engin pour fournir une connexion mobile très haut débit à plus de 400 millions de personnes qui sont pour le moment dépourvues d'internet.

Grâce à son matériau en fibre de carbone, Aquila ne pèse que 400 kilos. Il est aussi doté d’une aile démesurée d’une envergure de 30 mètres et d’un système de propulsion à faible puissance mais haut rendement. Ce qui lui permet de consommer autant qu'un micro-onde et trois fois moins qu'une voiture électrique.

Facebook envisage maintenant de multiplier les expérimentations en augmentant progressivement l’altitude, la vitesse et la durée des vols. Si tout se passe bien, Aquila devrait pouvoir évoluer à 18 000 mètres de hauteur avec une vitesse maximale de 128 km/h. Mais pour que les vols durent trois mois sans interruption et que chaque drone du réseau couvre un diamètre de 96 km, il faudra embarquer des panneaux solaires plus encombrants que les batteries qui ont servi sur ce premier vol.

Reste aussi à prouver qu'Aquila peut bien apporter une connectivité de très haut débit au sol. Pour mémoire Facebook promet une connexion à plusieurs dizaines de gigabits par seconde. Enfin, l'appareil sera couplé avec des systèmes de communication laser de pointe, qui sont actuellement en cours de développement et doivent encore être testés.

Il reste donc encore du pain sur la planche avant de pouvoir faire entrer Aquila en service. Facebook parle de plusieurs années avant de faire aboutir ce projet.

Le prochain smartphone d’Apple pourrait être mis en vente à la mi-septembre, selon une information d’un spécialiste des fuites touchant aux smartphones.

Depuis plusieurs années, le mois de septembre rime avec le lancement d’un nouvel iPhone. Arrivé au cœur de l’été, la question est toujours de savoir à quel moment précis le smartphone sera annoncé. Cette année, le généralement très bien informé, Evan Blass, semble avoir tué le suspense.

Dans un tweet, il annonce laconiquement : « Lancement de l’iPhone 2016 : semaine du 12 septembre ». Au vu des réactions à son tweet, le journaliste de Venturebeat et leaker « professionnel » a apporté quelques précisions. « Juste pour clarifier les choses, cela fait référence à la sortie en magasin, pas à l’événement d’annonce. Pour être encore plus précis, cela devrait arriver le vendredi 16 septembre.

Reste maintenant à savoir quand aura lieu la keynote qui servira à l’annoncer. Evan Blass voit souvent juste, et il est vrai que cette date colle à ce à quoi Apple nous a habitué. Pour autant, le serial leaker s’est également trompé quelques fois, il faudra donc attendre encore un peu pour être certain de cette date.

Pas de casque Lightning

Par ailleurs, les analystes de la Deutsche Bank, qui ont étudié l’organisation et la production des fournisseurs d’Apple, indiquent que l’iPhone 7 sera vendu avec un adaptateur Lightning vers jack et non pas avec un casque Lightning, comme le laissaient entendre certaines rumeurs.

Les analystes allemands semblent aussi penser que l’iPhone 7 Plus (le modèle équipé d’un écran de 5,5 pouces) embarquera 3 Go de Ram, proposera un bouton Home sensible au toucher, une meilleure résistance à l’eau, un son stéréo ou en tout amélioré, une double caméra et un design proche de ceux des iPhone 6 et 6s Plus.

Ces prédictions peuvent être prises avec un certain degré de prudence, car elles demeurent floues sur plusieurs points où elles pourraient se payer le luxe d’être précises. Ainsi, elles indiquent que les prochains iPhone seront disponibles dans une nouvelle couleur, sans préciser laquelle.

De même, on peut s’interroger sur la pertinence de proposer un adaptateur et non un casque Lightning. Cela revient à reconnaître que le marché n’est pas prêt à ce saut…


Microsoft s'était fixé un objectif sur le moyen terme pour son nouveau système d'exploitation Windows 10. A quelques jours du premier anniversaire de son lancement et malgré une vraie réussite pour le déploiement de l'OS, Microsoft abandonne cet objectif.

Windows 10 : le cap du milliard en 2018, c'est terminé !

Pour l'instant Windows 10 est le système opératif qui a connu la plus rapide démocratisation de l'histoire de la firme de Redmond. La raison étant la gratuité de la migration de Windows 7 ou 8 vers Windows 10. Les nombreuses mises à jour recommandées y sont aussi pour beaucoup. En 12 mois, Microsoft aura atteint les 350 millions de terminaux avec le dernier OS et dans certains pays comme au Royaume Uni il est déjà numéro 1 des OS. En France cette place devrait arriver dans quelques jours.

Pourtant, malgré cette croissance fulgurante, Microsoft voit son objectif du milliard d'appareils sous Windows 10 d'ici 2018 remis en question. L'entreprise y renonce...

L'entreprise a justifié cette décision en expliquant : « En raison du recentrage de nos activités dans les téléphones, cela va prendre plus longtemps que jusqu'à l'exercice 2018 pour atteindre notre objectif d'un milliard d'appareils actifs ».

C'est en effet la quasi absence de Microsoft dans l'univers du mobile qui réduit considérablement ses espoirs. D'après Gartner, Microsoft ne représente que 0,7% dans le domaine des smartphones au premier trimestre. Aucune chance d'espérer une croissance de ce côté-là pour l'entreprise.

Il faudrait donc que les installations ou les achats de produits fonctionnant sous Windows 10 s'accélèrent pour atteindre l'objectif du milliard dans le laps de temps déterminé. Un scénario peu probable, les ventes devraient au contraire soit continuer sur le rythme actuel, soit baisser un peu.


Les Ransomware font à nouveau parler d'eux sur l'écosystème Apple. On peut définitivement affirmer que la forteresse de la firme de Cupertino a volé en éclat et que les discours de jadis, où l'entreprise pouvait se targuer de ne pas être touchée par des virus, des malwares ou des actes malveillants sont bel et bien révolus.

De plus en plus de RansomWare sur Apple, cette fois c'est l'iCloud qui est visé

D'après CSO Online, plus de 40 millions de comptes iCloud ont déjà été touchés par un ransomware, qui comme tous les membres de leur famille bloque le système et réclame une rançon. Il semble que cette nouvelle menace sur Apple soit une conséquence des récents piratages de nombreux services tiers sur le web.

En effet, au fur et à mesure des piratages de gros services, des centaines de millions d'identifiants se retrouvent dans la nature, facilitant le travail des hackers, car il est alors possible de tenter de pirater d'autres services en utilisant les mêmes identifiants. Il est aussi possible de réaliser des recoupements entre plusieurs bases pirates, car la majorité des internautes utilisent les mêmes mots de passe pour plusieurs services.

C'est probablement de cette manière que les hackers parviennent à bloquer les comptes en utilisant la fonction « localiser mon iPhone » et ensuite il réclame quelques dizaine de dollars pour débloquer iCloud. Pour le moment d'après les statistiques de CSO Online tous les pays sont touchés mais deux zones géographique ressortent clairement : les Etats-Unis et l'Europe.

Il convient donc d'être extrêmement prudent car iCloud c'est un peu le coffre-fort des données d'un utilisateur de la marque à la pomme. En dehors de l'argent des rançons, certains hackers encore moins scrupuleux pourraient dérober des informations confidentielles et réaliser des chantages. Le meilleur conseil à donner à tous les utilisateurs, c'est de changer de mot de passe rapidement, surtout si vous avez fait partie des victimes d'un piratage massif sur un autre service internet récemment.
Recherche Rapide

Popular Post



|
|

Copyright © SoftMaroc 2016