Microsoft retire Facebook Connect de ses services et applications - SoftMaroc - Toutes les actualités informatique et Hi-Tech
Tendance
4 août 2015

Microsoft retire Facebook Connect de ses services et applications

  
Microsoft annonce le retrait global du module Facebook Connect sur l'ensemble de ses services mais également sur les applications de Windows et Windows-Phone.

Au mois de février, Microsoft annonçait avoir retiré le module de messagerie instantanée de Facebook chat au sein d'Outlook.com. Initialement, le géant communautaire faisait usage du protocole ouvert XMPP mais Facebook Chat a depuis migré sur une solution propriétaire à laquelle Microsoft ne peut se connecter. Désormais, la firme de Redmond annonce le retrait global de Facebook Connect.

Le module Facebook Connect permet à des éditeurs tiers de faire communiquer leurs applications avec le réseau social, pour synchroniser les contacts, les événements du calendrier ou encore pour offrir des options de partage.

Dans un email envoyé à ses clients, Microsoft explique que la société de Mark Zuckerberg a procédé à une mise à jour de Facebook Connect laquelle « va affecter les applications et services Microsoft ». De fait, le module ne sera donc plus pris en charge.

Parmi les services qui s'en trouvent affectés, notons :

Le carnet d'adresses : Outlook.com, Windows 8, WIndows 8.1, Windows-Phone 7, Windows-Phone 8, Windows Live Essentials.

le calendrier : Outlook.com, Windows 8, Windows 8.1, Windows-Phone, Office 365, Windows Live Essentials.

la galerie de photos et Movie Maker sur Windows 8.

l'application Photos sur Windows-Phone 7 et Windows-Phone 8.

OneDrive : Windows-Phone 7, Windows-Phone 8, OneDrive.com.

Outlook Social Connector dans Outlook 2013.

Office 365 Outlook Web App.
Microsoft retire Facebook Connect de ses services et applications Reviewed by Portail SoftMaroc on 05:20 Rating: 5     Microsoft annonce le retrait global du module Facebook Connect sur l'ensemble de ses services mais également sur les applicati...



Aucun commentaire: