Les géants du cinéma partent en guerre contre les extensions pirates de Kodi - SoftMaroc - Toutes les actualités informatique et Hi-Tech
Tendance
18 février 2018

Les géants du cinéma partent en guerre contre les extensions pirates de Kodi



Le célèbre logiciel multimédia dispose d'une kyrielle d’extensions pour regarder gratuitement de contenus payants. Une alliance de célèbres entreprises exige leur suppression.

Une trentaine d’entreprises, dont HBO, Disney, Sony Pictures, Canal+, Amazon ou encore Netflix, se sont regroupées aux Etats-Unis pour lutter contre le piratage de la diffusion en streaming de leurs contenus.

Et l’ACE (Alliance For Creativity and Entertainment) compte frapper fort en s’attaquant aux extensions (addons) du célèbre media center Kodi, qui le transforme en véritable plateforme de piratage et permet de regarder gratuitement des chaînes TV payantes.

La cible de l’ACE est très large puisque sont concernés les développeurs et les distributeurs des extensions Kodi pirates, et même les auteurs de tutoriels vidéo sur YouTube.

Ainsi, le site NoobsAndNerds qui proposait entre autres ce type d’extension dans un repo (abbréviation de Repository) a fermé ses portes après avoir reçu une missive menaçante de l'ACE.

La cible de l’ACE est très large puisque sont concernés les développeurs et les distributeurs des extensions Kodi pirates, et même les auteurs de tutoriels vidéo sur YouTube.

Ainsi, le site NoobsAndNerds qui proposait entre autres ce type d’extension dans un repo (abbréviation de Repository) a fermé ses portes après avoir reçu une missive menaçante de l'ACE.

Se soumettre ou résister

D’autres acteurs de cette communauté, par exemple SpinzTV, ont également reçu des courriers de type « cease and desist » (ordonnance de cessation et d'abstention), qui mentionne une violation de copyright et demande de cesser tout développement et/ou hébergement des extensions concernées. Certains ont obtempéré tandis que d’autres, comme le Youtubeur TeverZ font de la résistance.

L’ACE s’attaque également aux boîtiers TV Android qui favorisent le piratage

Le piratage IPTV ne nécessite pas forcément un ordinateur. Certains boîtiers TV Android sont pré-configurés pour visionner en direct un large nombre de chaînes payantes, moyennant un abonnement au tarif dérisoire.

L’ACE part également en guerre contre ce type de boîtiers et, aux Etats-Unis, a réussi à obtenir une injonction préliminaire contre le constructeur TickBox. Ce dernier doit du coup effectuer une mise à jour logicielle qui élimine toute extension pirate de son boîtier et empêche d’obtenir ce type d’addons.

Et si l’ACE découvrait la présence d’une nouvelle extension ou appli pirate, TickBox devrait la supprimer sous 24 heures. Une décision qui va sans doute faire chuter drastiquement les ventes de ce boîtier... surtout prisé pour ses extensions pirates.

Source : Cette information et actualité qui a suscité notre intérêt, a été publiée sur le site 01net.com que nous remercions. il nous a semblé pertinent de vous en faire profiter.
Les géants du cinéma partent en guerre contre les extensions pirates de Kodi Reviewed by X Great Danger X on 16:05 Rating: 5 Le célèbre logiciel multimédia dispose d'une kyrielle d’extensions pour regarder gratuitement de contenus payants. Une alliance de célèb...



Aucun commentaire: