Snapchat : un père de famille licencié après un prank - SoftMaroc - Toutes les actualités informatique et Hi-Tech
Tendance
19 mai 2018

Snapchat : un père de famille licencié après un prank



Un travailleur dans le bâtiment et les travaux de construction a été remercié après que sa prank diffusée sur Snapchat soit devenue virale. Après avoir été licencié, il a dit que ses patrons n’avaient aucun sens de l’humour.

Alun Rees a travaillé pour la société de construction HPC pendant près de deux ans, mais ses dirigeants n’ont pas vu le côté drôle de sa vidéo.

C’est après avoir posté une série de vidéos Snapchat sur Facebook qu’Alum Rees s’est donc retrouvé dans une audience disciplinaire. Il a ensuite été renvoyé trois jours plus tard. Suite à ce renvoi, Alum craint de ne plus avoir de revenu stable pour sa famille.

Rees s’est également excusé auprès de toute personne qu’il aurait éventuellement offensée.

Une bonne blague qui part en vrille

Alum Rees, un père de jumeaux qui vit dans la Rhondda, a mis en ligne quatre vidéos sur les réseaux sociaux l’année dernière. Ce n’est que lorsque la dernière d’entre elles a été visionnée près de 100 000 fois qu’on lui a dit que c’était contre la politique de l’entreprise.

« C’était un peu amusant, tout le monde me disait de continuer à les faire et m’encourageait parce que ça stimulait le moral, même les superviseurs. » a déclaré l’ancien opérateur de bulldozer.

« Je ne voulais pas déranger qui que ce soit, je rigolais et tout le monde sur le site aimait cela. »

La blague à l’origine du renvoi

Dans sa dernière vidéo, Alum Rees incarne deux personnages en utilisant différents filtres Snapchat : une femme avec une voix aiguë qui demande un emploi dans l’entreprise et le patron de HPC. Tout au long de la vidéo de quatre minutes et demie, Alum Rees propose à la femme, qui ne veut pas travailler dur ou apprendre quelque chose, trois emplois.

L’un de ces emplois était celui de superviseur. « Vous n’avez rien à faire, vous n’avez pas à garder les yeux ouverts toute la journée et il n’y a absolument aucun apprentissage. » explique Alum dans la vidéo à propos de ce poste. M. Rees a déclaré que ses collègues et superviseurs l’ont encouragé à faire cette vidéo.

Le renvoi était-il justifié ou était-ce une sanction trop sévère ?

Source : Cette information et actualité qui a suscité notre intérêt, a été publiée sur le site fredzone.org que nous remercions. il nous a semblé pertinent de vous en faire profiter.
Snapchat : un père de famille licencié après un prank Reviewed by Portail SoftMaroc on 05:46 Rating: 5 Un travailleur dans le bâtiment et les travaux de construction a été remercié après que sa prank diffusée sur Snapchat soit devenue vi...



Aucun commentaire: