Vers la fin des mots de passe ? WebAuthn est désormais un standard du web - SoftMaroc - Toutes les actualités informatique et Hi-Tech
Tendance
6 mars 2019

Vers la fin des mots de passe ? WebAuthn est désormais un standard du web


Le World Wide Web Consortium et l'Alliance FIDO viennent d’annoncer que Web Authentication, WebAuthn pour les intimes, était désormais une norme Web officielle pour les connexions sécurisées.

« Il est de notoriété publique que les mots de passe n'ont plus d'efficacité », écrivent les deux organismes dans leur communiqué de presse. « Non seulement les mots de passe volés, faibles ou par défaut sont à l'origine de 81 % des atteintes à la protection des données, mais ils représentent une perte de temps et de ressources. »

WebAuthn est un standard pour navigateurs et plateformes pour des processus d'authentification plus simples et plus forts. Il permet aux utilisateurs de se connecter à leurs services en ligne en utilisant de la biométrie (reconnaissance faciale, empreintes digitales) ou des clés de sécurité FIDO.

Android est certifié FIDO2


WebAuthn est déjà pris en charge par Windows 10, Android, Google Chrome, Mozilla Firefox, Microsoft Edge et Apple Safari. Son nouveau statut de norme web officielle devrait encourager une adoption plus large comme alternative aux mots de passe.

Le mois dernier, Google a annoncé qu' Android était désormais certifié FIDO2, ce qui signifie que les terminaux peuvent utiliser des empreintes digitales et des clés de sécurité pour se connecter aux comptes. Le changement affecte les utilisateurs d'Android 7 et suivants, ce qui représente environ un milliard d'appareils.

Source : Cette information et actualité qui a suscité notre intérêt, a été publiée sur le site cnetfrance.fr que nous remercions. il nous a semblé pertinent de vous en faire profiter.
Vers la fin des mots de passe ? WebAuthn est désormais un standard du web Reviewed by SoftMaroc on 06:00 Rating: 5 Le World Wide Web Consortium et l'Alliance FIDO viennent d’annoncer que Web Authentication, WebAuthn pour les intimes, était désorma...



Aucun commentaire: