TF1 contre les opérateurs : chronologie d’un conflit commercial qui a escaladé - SoftMaroc - Toutes les actualités informatique et Hi-Tech
Tendance
13 mars 2018

TF1 contre les opérateurs : chronologie d’un conflit commercial qui a escaladé



Depuis le début de l’année 2017, les groupes TF1 et M6 sont en conflit avec les opérateurs au sujet du financement de la diffusion de leurs chaînes.

Une histoire de gros sous

En 2017, un différend commercial a éclaté entre deux groupes audiovisuels, TF1 et M6, et les fournisseurs d’accès qui les diffusent (Orange, SFR, Bouygues Telecom, Free, mais aussi Canal+ et CanalSat). Les contrats de diffusions arrivant à expiration, leurs renégociations ont causé des conflits, car les chaînes de télévision y cherchaient une nouvelle rémunération.

Bien que gratuits sur la TNT et sur Internet, les deux groupes ont ainsi demandé aux opérateurs de leur payer des droits de diffusions pour leurs chaines et leurs services de vidéo à la demande et de replay associés.

Pour TF1 et M6, l’enjeu est de trouver une nouvelle source de revenus, à la fois pour faire face à la baisse des revenus publicitaires, mais aussi investir davantage dans la création après l’arrivée de géants comme Netflix, et bientôt Disney, sur ce terrain.

Chronologie d’un an de conflit

Avril 2017 : TF1 lance l’offensive

Le conflit débute en avril 2017 lorsque TF1 et M6 commencent à menacer les opérateurs de couper l’accès à leurs services si ces derniers n’acceptent pas de les rémunérer. Free, Orange et SFR décident alors de faire bloc et de ne pas négocier avec les chaînes. TF1 menace alors de mettre à exécution la coupure de ses services, sans que cela aboutisse.

Juillet 2017 : SFR perd l’accès aux services de TF1

Il faudra finalement attendre le mois de juillet pour que TF1 passe à l’action et coupe effectivement son service de replay des box de SFR. L’opérateur voit rouge, remet en question la légalité de cette action et explique étudier les voies de recours.

Novembre 2017 : TF1 parvient à faire signer SFR

Parmi les opérateurs français, ce n’est pas Bouygues Telecom, qui appartient au même groupe que TF1, mais bien SFR qui signera le premier un nouvel accord de distribution. La signature a eu lieu le 7 novembre et a créé un précédent qui servira de base à la signature d’autres accords entre les opérateurs et TF1.

Janvier 2018 : M6 frappe un grand coup et Martin Bouygues signe avec lui-même

À la surprise générale, M6 a fait très fort dès le début de l’année 2018 en annonçant le 19 janvier avoir réussi à signer un accord avec Canal, Bouygues, Orange et SFR. Bien sûr, les parts de marché plus faibles du groupe audiovisuel comparées à celles du groupe TF1 ont aidé à la négociation ; la facture était sensiblement moins salée pour les opérateurs. Le plus gros des signataires, Orange, reverserait ainsi moins de 20 millions d’euros à M6.

Peu de temps après l’annonce de M6, TF1 annonce avoir trouvé un accord avec un deuxième opérateur, Bouygues Telecom. Les deux entités font partie du même groupe, ce qui, on l’imagine, a dû faciliter les négociations.

Février 2018 : le conflit dégénère

Faute d’accord, TF1 annonce au début du mois de février avoir coupé ses services chez les abonnés d’Orange et veut que l’opérateur coupe le flux de ses chaînes sur la Livebox. Comme SFR en son temps, Orange « regrette que ses clients soient pris en otage ».

La guerre de la communication est pleinement lancée, Canal+ fait savoir qu’il ne cédera pas au chantage et Orange estime que les services de TF1 « ne sont pas à la hauteur ». Free, de son côté, procède à une mise à jour des Freebox leur permettant de récupérer le flux TNT des chaînes si d’aventure le flux par internet devait être coupé.

Alors que le conflit semble être dans une impasse, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) exprime sa préoccupation à travers un communiqué, et souhaite s’impliquer pour calmer le jeu. C’est la première intervention d’une représentation de l’état.

Signe d’une coupure du flux à venir, Orange a retiré les chaînes du groupe TF1 de son descriptif de l’offre Livebox. Pour aller plus loin, l’opérateur a également fait savoir qu’il ne diffuserait plus ses publicités sur les chaînes du groupe, ce qui représente tout de même une importante source de revenus pour TF1.

Mars 2018 : le compte à rebours avec Free est lancé et TF1 signe un accord

Jusque là resté dans l’ombre, le conflit avec Free éclate un peu plus alors que le contrat de diffusion arrive à expiration à la fin du mois de mars 2018.

Au début du mois de mars, Canal+ et Canalsat annoncent brutalement l’arrêt de la diffusion des chaînes sur ses services, un coup dur pour TF1 qui voit ses audiences baisser. Free serait alors prêt à suivre l’exemple et, pour préparer ses abonnés, les prévient publiquement du conflit.

Rappelé à l’ordre par le CSA, Canal+ a rétabli le flux des chaînes TF1 sur CanalSat et TNT Sat. Canal jouit en effet de l’exclusivité quant à la gestion de la diffusion de la TNT par satellite pour les zones blanches que le signal hertzien n’atteint pas. Le groupe a ensuite rétabli le signal pour la totalité de ses abonnés, sans toutefois avoir signé d’accord avec TF1.

Pour sa part, Orange a finalement accepté de signer avec le groupe audiovisuel pour un montant estimé à 12 millions d’euros, ce qui serait inférieur aux 20 millions d’euros demandés à l’origine par TF1.

Canal+ n’a donc toujours pas signé avec TF1, même si la relation entre les deux semble aller en s’améliorant. Free, de son côté, n’a signé avec aucun des deux groupes audiovisuels.

Source : Cette information et actualité qui a suscité notre intérêt, a été publiée sur le site frandroid.com que nous remercions. il nous a semblé pertinent de vous en faire profiter.
TF1 contre les opérateurs : chronologie d’un conflit commercial qui a escaladé Reviewed by X Great Danger X on 05:44 Rating: 5 Depuis le début de l’année 2017, les groupes TF1 et M6 sont en conflit avec les opérateurs au sujet du financement de la diffusion de leurs ...



Aucun commentaire: