Maven un projet qui divise les employés de Google - SoftMaroc - Toutes les actualités informatique et Hi-Tech
Tendance
9 avril 2018

Maven un projet qui divise les employés de Google



Une lettre adressée à Sundar Pichai, le CEO de Google, a été signée par quelque 3100 employés du géant du web. En gros, la pétition demande aux dirigeants de Google de se retirer d’un projet pilote du Pentagone (projet Maven) utilisant l’intelligence artificielle pour l’interprétation des images et l’amélioration du ciblage des frappes par les drones militaires.

En toile de fond de la discorde, la devise de l’entreprise Don’t be evil et les valeurs auxquelles les employés sont attachés.

Selon la lettre qui circule actuellement sur un système de communication interne de la firme de Menlo Park, la participation à ce projet entacherait définitivement la marque Google et sa capacité à rivaliser pour le talent. Entre garder la confiance du public et les considérations éthiques pour ne pas arriver à une utilisation déviante de l’IA, les salariés montent au créneau.

La friction entre cette faction dissidente de Google et le Pentagone se retrouve au cœur d’une controverse portant sur l’avancée inexorable en matière d’IA et la position concurrentielle dans laquelle se trouve le groupe face à ses adversaires.
Ne pas être les instruments du business de la guerre

Google met à la disposition de ses salariés des réseaux sociaux et des forums de discussion internes pour soulever les points sur lesquels ils trouvent à redire. Dans le cas du projet Maven, l’analyse poussée d’une vidéo couplée à l’intégration de l’IA permettrait une meilleure sélection des cibles humaines pour les frappes.

Les arguments avancés par les milliers d’employés qui ont adhéré à la lettre de protestation évoquent la culture de l’entreprise qui a toujours encouragé la remise en question des politiques et des positions de l’entreprise s’il s’avère que ces derniers sont contre les valeurs et l’éthique de la société.
Entre les considérations économiques et éthiques

Face à des concurrents comme Amazon, Microsoft, des géants IT qui se bousculent dans la course à l’IA, Google a fort à faire pour se faire une place et entrer dans les bonnes grâces du Ministère de la Défense, avec des contrats mirobolants à la clé.

Entre la capacité de reconnaissance d’image vantée par Amazon ou le contrat de traitement des informations classifiées par le biais du cloud remporté par Microsoft, Google n’a pas intérêt à se mettre à dos les pontes de la défense.

En tout cas, on suit de près les évolutions de cette affaire qui risque bien de devenir un cas d’école dans un monde où les profits l’emportent le plus souvent.

Source : Cette information et actualité qui a suscité notre intérêt, a été publiée sur le site fredzone.org que nous remercions. il nous a semblé pertinent de vous en faire profiter.
Maven un projet qui divise les employés de Google Reviewed by X Great Danger X on 09:32 Rating: 5 Une lettre adressée à Sundar Pichai, le CEO de Google, a été signée par quelque 3100 employés du géant du web. En gros, la pétition de...



Aucun commentaire: