Samsung Securities et la faute de frappe à 85 milliards d’euros - SoftMaroc - Toutes les actualités informatique et Hi-Tech
Tendance
16 avril 2018

Samsung Securities et la faute de frappe à 85 milliards d’euros



Cette erreur de frappe restera à jamais dans les annales de Samsung Securities. Un trader sud-coréen de la compagnie a malencontreusement versé 1 000 actions aux employés de la firme au lieu des 1000 wons de dividendes. Suite à cette erreur de manipulation, plus de 2 000 salariés de la firme ont reçu des actions sur leurs comptes.

Cette erreur n’est pas sans conséquence puisque les titres distribués n’existent pas. Ce sont l’équivalent de 86 milliards d’actions virtuelles qui ont été versées aux employés. Ces derniers n’ont pas hésité et n’ont pas attendu pour les revendre. Seize salariés ont même empoché une somme rondelette de 150 millions d’euros.

L’autorité des contrôles des marchés enquête bien entendu sur ces opérations de « ventes à découvert nue ».

Des actions fictives revendues

À la suite de l’erreur du courtier, environ trente-sept minutes se sont écoulées avant que Samsung Securities prenne les mesures nécessaires. Durant ce laps de temps, seize employés très réactifs ont revendu leurs titres, leur permettant de gagner plusieurs millions d’euros.

Bien entendu, la réputation du courtier est sérieusement écornée, de même pour celle de Samsung Securites.

Pour remédier à ce genre de situation et éviter qu’une telle bévue ne se reproduise, le ministère des Finances a demandé des explications auprès de Samsung Securities. La création et la revente de titres inexistants vont bien entendu à l’encontre de la législation. Les salariés qui ont su profiter de cette erreur seront également entendu voire poursuivis.

Une simple erreur de frappe

Une chose est sûre en tut cas, le 6 avril 2018, le trader maladroit de chez Samsung Securities a ravi les salariés. Ces derniers n’espéraient sans doute pas toucher 1000 actions chacun. En réalité, ils s’attendaient plutôt à recevoir les 1000 wons prévus.

Cette bourde a déstabilisé le marché financier de Séoul ainsi que les autorités des marchés.

Revendre des titres virtuels est illégal, et ce, depuis la crise financière de 2008. Pourtant, les employés de chez Samsung Securities ont pu échanger leurs actions contre de l’argent. Cet incident a ainsi permis de déceler une faille importante au niveau du système de la multinationale sud-coréenne. Toutefois, les pertes engendrées par cette simple erreur de frappe sont inestimables.

Source : Cette information et actualité qui a suscité notre intérêt, a été publiée sur le site fredzone.org par Andy que nous remercions. il nous a semblé pertinent de vous en faire profiter.
Samsung Securities et la faute de frappe à 85 milliards d’euros Reviewed by Portail SoftMaroc on 07:18 Rating: 5 Cette erreur de frappe restera à jamais dans les annales de Samsung Securities. Un trader sud-coréen de la compagnie a malencontreuseme...



Aucun commentaire: