Les USA ne veulent pas que Google développe un moteur de recherche Chinois Dragonfly - SoftMaroc - Toutes les actualités informatique et Hi-Tech
Tendance
11 octobre 2018

Les USA ne veulent pas que Google développe un moteur de recherche Chinois Dragonfly



Depuis cet été, Google fait polémique avec son projet Dragonfly qui consiste à développer un moteur de recherche censuré spécialement dédié au marché chinois.

Le moteur de recherche de Google est, comme une partie des services occidentaux populaires à travers le monde, censuré en Chine. La fameuse grande muraille numérique bloque ainsi de nombreux services pour promouvoir à la place des initiatives nationales qui véhiculent les valeurs traditionnelles et communistes.

Plutôt que de tirer un trait sur ce marché très important, Google travaille depuis plusieurs mois sur le projet Dragonfly qui consiste à proposer une version censurée de son moteur de recherche afin qu'il se conforme à la volonté du gouvernement chinois.

Le projet faisait déjà débat au sein même de la société avec des pétitions lancées en interne et la démission de Jack Poulson, un des piliers de la société.

Désormais, c'est le Gouvernement Américain qui s'en mêle avec la déclaration de Mike Pence, vice président des États-Unis qui aurait tout simplement demandé à Google de stopper le développement du moteur de recherche, stipulant qu'il "renforcerait la censure du Parti communiste et compromettrait la vie privée des clients chinois."

Source : Cette information et actualité qui a suscité notre intérêt, a été publiée sur le site generation-nt.com que nous remercions. il nous a semblé pertinent de vous en faire profiter.
Les USA ne veulent pas que Google développe un moteur de recherche Chinois Dragonfly Reviewed by Portail SoftMaroc on 01:58 Rating: 5 Depuis cet été, Google fait polémique avec son projet Dragonfly qui consiste à développer un moteur de recherche censuré spécialement d...



Aucun commentaire: