Les voitures autonomes circuleront aux USA dans le cadre d’un programme pilote - SoftMaroc - Toutes les actualités informatique et Hi-Tech
Tendance
13 octobre 2018

Les voitures autonomes circuleront aux USA dans le cadre d’un programme pilote



La NHTSA prépare un programme de tests de voitures autonomes sur route ouverte. L’administration Trump réflechirait aussi à lever l’interdiction de circuler aux véhicules démunis de volant et pédales.

L’administration Trump a annoncé ce mardi qu’elle envisageait de mettre en place un programme pilote de test de voitures autonomes sur les voies rapides, permettant à quelques véhicules de se déplacer de manière totalement autonome dans des conditions réelles.

Un programme pilote d’essai de voitures autonomes sur route ouverte

La NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) explique dans un document que les voitures autonomes utilisées dans le cadre du programme devraient disposer d’un système de désactivation d’urgence si un capteur tombe en panne, ou empêche d’autres véhicules de circuler.

Par ailleurs, l’agence songe à obliger les acteurs du programme à leur envoyer un rapport de tout incident sous 24h, et consulte l’avis du public sur d’autres informations qui devraient être divulguées, comme les accidents évités.

En effet, la NHTSA a déclaré que ce projet pilote permettrait de trouver « la meilleure façon de favoriser l’introduction en toute sécurité de véhicules autonomes sur les routes de notre pays ». Cela aiderait à créer des méthodes de validation du niveau de sécurité des véhicules autonomes et à mettre en place une réglementation adaptée en conséquence.

D’ailleurs, l’administration Trump a annoncé la semaine dernière avoir l’intention de réviser la réglementation routière qui interdit pour le moment la circulation de véhicules démunis de volant, pédales, et rétroviseurs (un point qui risque de plaire à Audi et Lexus…).

Vers une modification de la législation

En 2017, la Chambre des représentants des États-Unis avait fait une proposition de loi en ce sens, mais le Sénat l’a refusée. Des militants de la sécurité routière américaine font pression pour empêcher l’adoption de cette loi, qui, d’après le Congrès, a de faibles chances d’être adoptée cette année.

À l’heure actuelle, si un constructeur veut tester ses véhicules autonomes, il doit se soumettre à 75 normes de sécurité routière établies dans l’hypothèse selon laquelle un conducteur titulaire du permis de conduire est constamment à bord et aptes à reprendre le véhicule à tout moment.

Les constructeurs automobiles doivent actuellement respecter près de 75 normes de sécurité routière, dont bon nombre sont rédigées en supposant qu’un conducteur titulaire d’un permis serait en mesure de contrôler son véhicule à l’aide de commandes humaines traditionnelles.

Pour tester les voitures autonomes, un constructeur automobile peut demander une exemption de soumission à cette réglementation pour un maximum de 2500 véhicules.

C’est ce qu’a fait General Motors en janvier dernier, pour permettre de déployer son service de covoiturage constitué d’un parc de voitures exclusivement autonome prévu pour 2019, mais la NHTSA a refusé la requête.

Source : Cette information et actualité qui a suscité notre intérêt, a été publiée sur le site mac4ever.com que nous remercions. il nous a semblé pertinent de vous en faire profiter.
Les voitures autonomes circuleront aux USA dans le cadre d’un programme pilote Reviewed by Portail SoftMaroc on 17:11 Rating: 5 La NHTSA prépare un programme de tests de voitures autonomes sur route ouverte. L’administration Trump réflechirait aussi à lever l’int...



Aucun commentaire: