Le FBI se plaint (une nouvelle fois) du système de chiffrement de l’iPhone… et des autres - SoftMaroc - Toutes les actualités informatique et Hi-Tech
Tendance
28 février 2019

Le FBI se plaint (une nouvelle fois) du système de chiffrement de l’iPhone… et des autres



C’est toujours la guerre de tranchée entre Apple et les services de renseignement américains; pire encore pour le FBI, la NSA ou bien encore le HomeLand, le chiffrement end-to-end a été aussi adopté par Google, et même par Facebook, qui n’est pourtant pas des plus exemplaires concernant le respect des données privées.

Selon Amy Hess, une assistante de Direction travaillant pour le compte du FBI, la situation empirerait de jour en jour et « infecterait » littéralement la communauté des services de renseignement ainsi que le système juridique qui autorise la surveillance légale.

Les arguments tournent ici en boucle : le chiffrement d’iOS (et d’autres) permettrait aux personnes mal intentionnées de se transmettre des informations sous le radar des autorités.

De nombreux experts en sécurité ont beau clamer qu’une backdoor « légale » aurait des conséquences bien plus catastrophiques encore (les pirates trouveraient vite la faille laissée ouverte pour les autorités), que cette porte dérobée pourrait aussi être utilisée par des régimes non démocratiques (pour faire enfermer des dissidents politiques par exemple) ou bien encore que les terroristes et autres malfaisants choisissent en général des messageries chiffrées tierces (comme Telegram), rien n’y fait : le sujet revient sur la table à intervalles réguliers. Apple continue de résister à la pression croissante des autorités américaines… mais pour combien de temps ?

Source : Cette information et actualité qui a suscité notre intérêt, a été publiée sur le site iphoneaddict.fr que nous remercions. il nous a semblé pertinent de vous en faire profiter.
Le FBI se plaint (une nouvelle fois) du système de chiffrement de l’iPhone… et des autres Reviewed by SoftMaroc on 04:13 Rating: 5 C’est toujours la guerre de tranchée entre Apple et les services de renseignement américains; pire encore pour le FBI, la NSA ou bien e...



Aucun commentaire: