23 millions de Chinois fichés interdits de voyager - SoftMaroc - Toutes les actualités informatique et Hi-Tech
Tendance
10 mars 2019

23 millions de Chinois fichés interdits de voyager



La Chine procède au fichage de tous ses ressortissants en leur attribuant une note sociale assortie de possibles sanctions. En 2018, 23 millions de Chinois ont été fichés et interdits de voyager sur le territoire en avion ou en train.

La Chine connait une politique sociale bien plus sévère que le reste du monde. Au total, ce sont 23 millions de personnes qui sont interdites de voyager depuis ce pays. En cause ? La mise en place d’une « note sociale », qui prend en compte le comportement et le passé pénal de chaque individu.

En-deçà d’une certaine note, il devient impossible pour les ressortissants de voyager, ce qui constitue une forme de sanction pour les fauteurs de trouble.

De nombreux Chinois interdits de voyager selon le gouvernement


C’est une association, Associated Press, qui a eu accès à un rapport gouvernemental évoquant un nombre très élevé de Chinois interdits de voyager en 2018, qui a donné l’alerte.

Selon ce rapport, chaque ressortissant chinois est caractérisé par une note sociale, dont les moins performants se voient interdits de voyager sur le territoire ainsi qu’à travers le monde. La note sociale est caractérisée par ce qui pourrait ressembler à un casier judiciaire ultra-complet en France.

Elle comprend bien sur les crimes et autres infractions pénales, les délits mineurs liés aux incivilités. Mais ce n’est pas tout, car la note sociale en Chine comprend également la situation financière des intéressés (fraude, enrichissement) ainsi que les opinions politiques.

La note sociale constitue en Chine un fichage de chaque citoyen


Ce système de note sociale peut sembler purement injuste en France. Habitués des principes de liberté et de non-fichage, la réalisation d’une liste fondée sur les opinions politiques pourrait largement heurter l’opinion dans notre pays.

Pourtant, en Chine, ce système de notation a empêché quelques 17,5 millions de personnes de voyager en avion, et 5,5 millions de voyager en train.

Pour le gouvernement chinois, la note sociale est nécessaire pour maintenir l’ordre dans le pays, car elle permet de sanctionner les contrevenants aux règles les plus élémentaires. De ce point de vue, le système peut sembler nécessaire.

Le fichage politique plus dangereux en Chine


Le problème principal avec ce type de fichage n’est pas tant la sanction des contrevenants aux règles élémentaires de la vie en société, ou ceux qui ont commis des crimes ou délits. C’est plutôt le fichage politique qui est réalisé.

En effet, la note sociale dépend également de l’opinion politique des intéressés, ce qui peut paraître plus choquant pour notre pays dans lequel règne la démocratie et la liberté d’opinion.

Des données biométriques recueillies lors de l’entrée sur le territoire chinois


Les mesures de sécurité du gouvernement chinois peuvent aussi choquer de nombreux touristes souhaitant visiter le pays. En effet, dès l’arrivée sur le territoire, les autorités recueillent les empreintes digitales des touristes, et conservent ces dernières dans une importante base de données.

Par ailleurs, si les mesures de contrôles biométriques sont pour le moment réservés à quelques points sensibles du territoire, ces dernières devraient être généralisées à l’ensemble de la Chine d’ici 2020. Que deviendront les libertés individuelles dans ce pays qui compte de nombreux déplacements touristiques ?

Source : Cette information et actualité qui a suscité notre intérêt, a été publiée sur le site erenumerique.fr que nous remercions. il nous a semblé pertinent de vous en faire profiter.
23 millions de Chinois fichés interdits de voyager Reviewed by Portail SoftMaroc on 02:25 Rating: 5 La Chine procède au fichage de tous ses ressortissants en leur attribuant une note sociale assortie de possibles sanctions. En 2018, 23...



Aucun commentaire: