Une sénatrice critique vivement les géants de la tech et plonge Facebook dans une nouvelle polémique - SoftMaroc - Toutes les actualités informatique et Hi-Tech
Tendance
13 mars 2019

Une sénatrice critique vivement les géants de la tech et plonge Facebook dans une nouvelle polémique



Dans le cadre de sa campagne présidentielle, la sénatrice américaine Elizabeth Warren a récemment annoncé qu'elle s'efforcerait de démanteler les grandes entreprises technologiques et de prévenir les fusions "anticoncurrentielles", si elle était élue.

La promesse est également apparue dans ses publicités sur Facebook, que le réseau de médias sociaux a enlevées, mais qui ont été rapidement rétablies aujourd'hui au milieu des critiques.

"Trois entreprises ont un vaste pouvoir sur notre économie et notre démocratie. Facebook, Amazon et Google. Nous les utilisons tous.

Mais au cours de leur ascension au pouvoir, ils ont écrasé la concurrence, utilisé nos données personnelles à des fins lucratives et fait pencher la balance en leur faveur", peut-on lire dans la publicité. Peu de temps après avoir été affichée, cependant, Facebook l'a supprimée.

S'adressant à Politico, un porte-parole du géant des médias sociaux a déclaré que la raison du retrait était une violation des politiques relatives à l'utilisation du logo d'entreprise de Facebook. Cependant, l'entreprise a maintenant décidé de restaurer les publicités d'Elizabeth Warren "afin de permettre un débat de qualité".

La sénatrice a répondu par un tweet, expliquant que le réseau des médias sociaux avait fondamentalement prouvé son point de vue :

Curious why I think FB has too much power? Let's start with their ability to shut down a debate over whether FB has too much power. Thanks for restoring my posts. But I want a social media marketplace that isn't dominated by a single censor. #BreakUpBigTech https://t.co/UPS6dozOxn
— Elizabeth Warren (@ewarren) March 11, 2019

Dans un article de blog sur Medium, Warren a également déclaré précédemment que les grandes entreprises technologiques "exercent un pouvoir énorme sur notre vie numérique", citant une constatation selon laquelle 70 % de tout le trafic Internet passe par des sites détenus ou exploités par Google ou Facebook.

Elle a également mentionné spécifiquement Facebook et l'acquisition de WhatsApp et d'Instagram par la société, affirmant que de telles fusions sont "anticoncurrentielles" et peuvent étouffer l'innovation.

Source : Cette information et actualité qui a suscité notre intérêt, a été publiée par Suzana Dalul sur le site androidpit.fr que nous remercions. il nous a semblé pertinent de vous en faire profiter.
Une sénatrice critique vivement les géants de la tech et plonge Facebook dans une nouvelle polémique Reviewed by Portail SoftMaroc on 09:29 Rating: 5 Dans le cadre de sa campagne présidentielle, la sénatrice américaine Elizabeth Warren a récemment annoncé qu'elle s'efforcerait...



Aucun commentaire: