« Copyright troll » : accusé de chantage sur YouTube, il doit payer 25 000 dollars - SoftMaroc - Toutes les actualités informatique et Hi-Tech
Tendance
17 octobre 2019

« Copyright troll » : accusé de chantage sur YouTube, il doit payer 25 000 dollars



Il est accusé d’avoir utilisé de fausses réclamations sur YouTube pour faire chanter des créateurs. Poursuivi par Google, il a finalement présenté des excuses, et devra payer 25 000 dollars. Pour la firme de Mountain View, cela doit servir d’exemple.

Si le système de gestion des droits d’auteur de YouTube a déjà fait ses preuves, celui-ci est cependant loin d’être infaillible. Preuve en est, un dénommé Christopher Brady, aux États-Unis, aurait profité de ce mécanisme pour réclamer des propriétés intellectuelles qui ne lui appartenaient pas, dans le but de faire du chantage.

En aout, YouTube avait poursuivi Brady, accusant celui-ci d’avoir utilisé ses fausses réclamations de propriété intellectuelle (au nom de la Digital Millennium Copyright Act) pour faire chanter les chaînes “Kenzo” et “ObbyRaidz”, spécialisées dans les jeux vidéo.

Comme l’explique Ars Technica, le règlement de YouTube stipule que quand une chaîne fait l’objet de trois réclamations pour le droit d’auteur sur une courte période, cela peut entraîner la perte de cette chaîne. Et c’est ce système que Brady aurait utilisé pour menacer et faire chanter les créateurs (il aurait demandé des paiements).

Un arrangement et des excuses publiques


Finalement, Christopher Brady a accepté un arrangement avec YouTube. Il a présenté des excuses publiques et a admis avoir fait de fausses réclamations. En plus de ces excuses, il a également accepté de payer 25 000 dollars.

De son côté, Google veut en faire un exemple. « Ce règlement met en évidence les conséquences très réelles pour ceux qui abusent de notre système de droit d’auteur », a déclaré un porte-parole de YouTube. « Nous poursuivrons notre travail pour prévenir les abus de nos systèmes. »

Dans sa déclaration, Brady aurait admis avoir fait des dizaines de fausses réclamations sur YouTube.

Il reste à savoir si Google parviendra à empêcher d’autres acteurs malveillants d’utiliser les mêmes techniques pour faire chanter les créateurs sur YouTube.

Source : Cette information et actualité qui a suscité notre intérêt, a été publiée par Setra sur le site presse-citron.net que nous remercions. il nous a semblé pertinent de vous en faire profiter.
« Copyright troll » : accusé de chantage sur YouTube, il doit payer 25 000 dollars Reviewed by SoftMaroc on 04:00 Rating: 5 Il est accusé d’avoir utilisé de fausses réclamations sur YouTube pour faire chanter des créateurs. Poursuivi par Google, il a finaleme...



Aucun commentaire: