IFA 2018 : les premiers téléviseurs 8K de Samsung débarquent en France dès octobre - SoftMaroc - Toutes les actualités informatique et Hi-Tech
Tendance
1 septembre 2018

IFA 2018 : les premiers téléviseurs 8K de Samsung débarquent en France dès octobre



Avec son boitier Magic, Devolo compte bien tirer les meilleures parties du Wi-Fi et du CPL. L’appareil se présente comme un adaptateur qui vient se brancher à votre routeur, et qui renvoie le signal en Wi-Fi. Une sorte de boitier CPL qui diffuse du Wi-Fi ! Le logiciel Cockpit est disponible pour contrôler le tout, ainsi qu’une application mobile.

Le boitier Magic se repose sur l’architecture de seconde génération G.hn. Elle permettrait d’obtenir des débits montant jusqu’à 2400 Mbits/s –contre 1200 Mbits/s, et ce, sur 500 mètres maximum. Il serait ainsi possible de regarder plusieurs vidéos 4K dans différents emplacements de votre maison si vous le désirez.

Le constructeur sud-coréen vient d’officialiser sa nouvelle gamme de télés 8K, qui seront lancées rapidement à des tarifs presque abordables, avec un ticket d’entrée à 5000 euros. Si le vrai contenu 8K n'existe pas encore, Samsung a entraîné une IA afin de restituer l'équivalent d'une telle image.

C’était un secret de polichinelle... Samsung vient (enfin) d’officialiser ses premiers téléviseurs 8K. Baptisés QLED Q900R, ces nouveaux modèles sont déclinés en version 65, 75 et 85 pouces. Certes, il s’agit là de TV haut de gamme, et pourtant les prix annoncés par Samsung n’ont rien de délirants, au contraire. En l'occurrence, le modèle 65 pouces sera vendu 5000 euros, le 75 pouces sera proposé à 7000 euros et le 85 pouces à 15 000 euros. A titre de comparaison, Sharp a annoncé son propre écran de projection 8K 70 pouces - on parle plus ici de moniteur, car ce modèle n’intègre pas de tuner - à ... 12 000 euros !

L’autre point important à noter est que ces nouvelles références 8K Samsung seront disponibles dans les magasins dès le mois d’octobre. Autrement dit, dès demain.

L’intelligence artificielle pour pallier l’absence de contenu

On vous voit venir « C’est bien beau, mais pourquoi nous bassiner avec la 8K quand la 4K ne fait que trouver gentiment sa place ». Et on partage cet avis. Samsung en est conscient d’ailleurs puisque sa promesse porte sur la capacité de travailler les contenus 4K et Full HD pour les adapter au mieux à ses dalles 8K grâce à un processeur doté d’une intelligence artificielle. Son nom, le Samsung Quantum 8K processor.

Et c’est là que ça se complique sérieusement... et que nous sommes malheureusement incapables d’affirmer que cela fonctionne dans toutes les situations, avec tous les contenus. Il nous faudra multiplier les essais avec différentes sources pour le vérifier. Car pour être clair, passer d’un contenu 4K -ou plutôt Ultra HD pour être plus exact- vers une image 8K c’est difficile à croire. Mais pourquoi pas ? Le passage du Full HD vers la 4K donne aujourd’hui des choses assez intéressantes. Tout de même, passer de la Full HD vers de la 8K, c’est selon nous mission impossible, sans perte de qualité.

Faisons un peu de mathématiques. Une image Full HD (1920 x 1080 pixels) compte environ 2,03 millions de pixels. Une image Ultra HD (3840 x 2160 pixels) compte 8,3 millions de pixels. Mais une image 8K (7680 x 4320 pixels) compte 33,17 millions de pixels… ça en fait des pixels à reconstruire.

Mais une IA entraînée depuis très longtemps

Et pour tenter d'y parvenir -c’est selon nous ce qu’il faut retenir pour l’instant de ces annonces- Samsung a eu recours au Machine Learning. Depuis plusieurs mois (et même des années nous indique un porte-parole de la marque) Samsung entraîne son processeur Quantum 8K en lui injectant des vidéos 8K natives, puis volontairement dégradées en Full HD et en 4K.

La mission de l’intelligence artificielle est d’analyser chaque pixel de la source originale en 8K et de faire de même avec les sources dégradées. Lors de cette analyse, l’IA se crée une base de données dans laquelle elle va cataloguer des éléments de l’image pour tenter de reproduire le plus fidèlement possible la source 8K. Par exemple, lorsque le processeur Quantum 8K détecte dans l’image une texture de bâtiment, ou de l’eau, il serait alors capable de puiser dans son intelligence pour reconstruire les pixels manquants dans la matière.

Selon Samsung, ce serait des millions de contenus différents qui auraient été injectés dans le processeur pour que celui-ci apprenne à les reconstituer. C’est donc avec tout ces connaissances que les futurs téléviseurs Samsung seront vendus. Et la bonne nouvelle, c’est que l’IA va continuer à apprendre. La promesse de Samsung est de continuer à entraîner son intelligence artificielle et de déployer - à un rythme encore non précisé - des mises à jour qui permettront aux utilisateurs de disposer des nouvelles améliorations du traitement de l’image.

Le meilleur des écrans QLED

Après cette caractéristique innovante, tout le reste devient presque cosmétique. Précisons néanmoins que nouveaux QR900 reprennent toutes les innovations déjà testées sur le QLED Q9. A commencer par la technologie One Connect (ce câble unique qui relie le téléviseur à une base déportée), le mode ambiant ou encore la dernière version du système d’exploitation TizenOS. Ajoutons que ces téléviseurs seront tous compatibles HDR10+ et que le modèle 85 pouces promet une très haute luminosité avec un pic annoncé à 4000 nits, contre 3000 nits pour le 65 et 75 pouces. Plus d'informations techniques devraient nous être communiquées dans les prochains jours. Côté connectivité, la station d'accueil offrira au moins 4 HDMI 2.0 et Samsung nous l'a promis, lorsque la norme HDMI 2.1 (dont le débit passe de 18 à 48 Gbits/s pour diffuser de la 8K native et un flux audio en très haute qualité) sera adoptée, il s'engage à contacter les clients ayant déjà acheté une Q900R pour procéder à l'échange de la station d'accueil.

Pour résumer, nous préférons pour l’instant rester très prudents sur la qualité de l’image. Elle est certes magnifique avec les vidéos 8K de démonstration que nous avons vues, mais on attend de voir ce que ça donne avec des contenus de moindre qualité. En revanche, l’intégration d’une IA d’ores et déjà entraînée (Samsung en parlait déjà lors du CES de Las Vegas en janvier) est une belle promesse et une innovation intéressante.

Enfin, les prix, bien qu’ils ne soient pas accessibles au plus grand nombre, sont vraiment très agressifs. Avec une disponibilité dès le mois d’octobre, ces téléviseurs Samsung pourraient déchaîner toutes les envies. C’est le père Noël qui va devoir revoir la taille de son traîneau.

Source : Cette information et actualité qui a suscité notre intérêt, a été publiée sur le site 01net.com que nous remercions. il nous a semblé pertinent de vous en faire profiter.
IFA 2018 : les premiers téléviseurs 8K de Samsung débarquent en France dès octobre Reviewed by Portail SoftMaroc on 00:45 Rating: 5 Avec son boitier Magic, Devolo compte bien tirer les meilleures parties du Wi-Fi et du CPL. L’appareil se présente comme un adaptateur ...



Aucun commentaire: