Whatsapp aurait été attaqué par les spywares de NSO depuis les serveurs américains - SoftMaroc - Toutes les actualités informatique et Hi-Tech
Tendance
26 avril 2020

Whatsapp aurait été attaqué par les spywares de NSO depuis les serveurs américains


L’année dernière, Facebook avait attaqué en justice NSO Group, une entreprise de surveillance israélienne qui aurait utilisé Whatsapp pour propager ses spywares à plus de 1400 appareils dans une vingtaine de pays.

Le client de la firme n’avait pas été révélé, on sait cependant que des journalistes, activistes pour les droits de l’homme, et autres dissidents politiques ont été les cibles privilégiées de cette opération.

Ce procès vient de prendre une autre tournure, puisque Pegasus, la technologie de surveillance en question, aurait été utilisée depuis QuadraNet, un service basé à Los Angeles, plus de 700 fois.

Ce développement vient directement contredire l’histoire initiale de NSO, qui avait à l’époque affirmé ne pas pouvoir opérer depuis les Etats-Unis, et a donc considérablement renforcé les soupçons qui pèsent sur la société.

Si ces accusations arrivent à convaincre des juges, le groupe aura du mal à s’extirper de la situation : même si il avait très tôt annoncé compter parmi ses clients de nombreux gouvernements, aucun n’a été nommé, ce qui ne permet pas la soi-disant immunité que la firme annonçait depuis le début de cette affaire.

Source : Cette information et actualité qui a suscité notre intérêt, a été publiée par Troufignou sur le site kulturegeek.fr que nous remercions. il nous a semblé pertinent de vous en faire profiter.
Whatsapp aurait été attaqué par les spywares de NSO depuis les serveurs américains Reviewed by SoftMaroc on 16:21 Rating: 5 L’année dernière, Facebook avait attaqué en justice NSO Group, une entreprise de surveillance israélienne qui aurait utilisé Whatsapp pou...



Aucun commentaire: